Passionnée par la mode depuis "le-plus-loin-que-remontent-mes-souvenirs", j’ai monté ma boite en 2010 pour partager ma vision décalée, osée et mes connaissances en matière de fringues. Et ce, jusqu’à plus soif. J’avais besoin d’un espace pour m’épanouir autour de ce cri de ralliement : la moooode !

Enfant.

Enfant, je passais mes week-ends à essayer les chaussures et les vêtements de ma mère en me racontant des histoires. Ces tenues me donnaient la force de vaincre le monde. Dans la rue ou le métro, mes sapes et chaussures « étranges » me servaient de clés d’entrée vers les inconnus : elles me disaient tout bas ce que les autres cherchaient à raconter avec leur apparence : les vêtements m’ont toujours murmuré des histoires.

Le lycée "St Cyr".
En seconde, pour aller au lycée, je portais des talons de 10 cm un jour, des pantalons léopard et des Doc Martens un autre, je voulais surtout travailler dans la mode. Trop superficielle et sans avenir me disait ma mère et mon grand-père : tu feras du commerce ma fille. C’est vaste, vague et tu trouveras du travail.

Le bac L et la Prépa Penninghen.

À 17 ans et demi, bac L en poche, je suis entrée dans une prépa d’arts à Penninghen : je voulais être styliste (ou chômeuse longue durée pour ma famille). Je brûlais d’envie d’inventer MON monde.

Duperré & Chardon-Savard.

J’ai dessiné, écris, imaginé, crée, passé le concours de Duperré… La mode était tapie dans tous les recoins de ma tête. J’ai décroché ma place sans autres pistons que mon culot d’oie blanche et mon travail (comme quoi, c’est possible !). J’y ai passé 2 fabuleuses années ; mon BTS design de mode en poche j’ai poursuivi 2 ans de plus à l’Atelier Chardon Savard pour mon Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués (DSAA).

Carven.

J’ai commencé à travailler en tant que styliste dans la Haute-Couture chez Carven. J’ai dessiné mes premiers croquis, monté mes premières robes ; je suis devenue ce que je voulais être : styliste.

Studio 0 et Complices.

J’ai continué à faire mes armes au Studio 0 comme styliste photo cette fois, puis chez Complices dans le prêt-à-porter (styliste, infographiste).
Tout ça pendant 9 belles années.

 

En continuant à créer sur mon terrain de jeu de prédilection : le stylisme, j’avais besoin de respiration et d’une récréation différente. J’avais envie de parler comme ça parle à l’intérieur de moi tous les jours.

 

THE CHEF

"Une créative qui sévit dans la mode."

LES JOLIS MÔMES

Un studio de stylisme global vitaminé

En 2010, je deviens indépendante. 

Depuis je sévis dans le milieu de la mode de différente manière : avec des artistes ou acteurs,  des marques, au théâtre, à la télévision ou dans le cinéma, avec des humoristes ; je pars en tournée, j'interviens dans des clips, des photoshoots, organise des défilés, etc.

 

Je collabore avec de nombreuses marques/groupes/enseignes (shooting/tournage).

Je suis également consultante : j’aide les marques à créer leur collection ou leur campagne de communication.

Enfin, je travaille avec des entreprises ou des agences de communication au travers d'évènements et d'opérations sur-mesure.

En véritable scénariste mode, ma sensibilité créative, ma connaissance des tendances et mes convictions me permettent de construire avec cohérence des silhouettes qui créeront l’emballement de mes clients.

 

Il est évident que je suis arrivée au résultat dont je rêvais : être styliste.